Il en va des gens beaux comme des belles tables

Si ça, ça ne devient pas le mantra de votre vie.

Une étude de je-ne-sais-qui tendait à prouver je-ne-sais-comment que les gens « mignons » avaient beaucoup de plus de succès que les gens très beaux. En général, une étude de je-ne-sais-qui qui prouve quelque chose je-ne-sais-comment, j’aurais tendance à me méfier. Mais comme le résultat me rendait bien service, je m’en souviens encore… Il est évident que c’est vrai, c’est la science qui le dit ;).

L’explication des chercheurs était double : une histoire d’égo et une histoire de projection.

Les « gens beaux » impressionneraient. Face à eux, on ne se sentirait pas à la hauteur. Et en plus, on y projetterait des attentes complètement inaccessibles pour n’importe quel être humain faillible, comme tout un chacun.

Pourquoi je vous raconte ma vie…
Tout d’abord, essentiellement parce que j’adore ça, mais aussi, parce que finalement, il en va des gens beaux comme des très belles tables.
Et oui !!! (ça normalement, c’est une maxime qui devrait révolutionner votre existence ^^)

Si vous faites une table irréprochable, très chic, très élégante, le risque c’est de mettre vos convives mal à l’aise. En plus, comme une table étoilée appelle inconsciemment un repas étoilé, ça ne vous autorise pas les impairs. Alors que finalement, les impairs c’est souvent ce qui fait le charme des repas. En fait, pour une jolie table, selon moi, l’idée, c’est de ne pas en faire trop. Bien sûr qu’on peut sortir l’argenterie ou la vaisselle « héritage familiale », mais si on le fait, il ne faut pas tout sortir.

Pour la table que je vous présente sur cette photo, j’ai choisi de mettre en valeur de jolis verres que j’ai dressés le long d’un chemin de table doré. Mais il a fallu calmer un peu tout ça pour éviter de proposer une table de réveillon. Du coup, j’ai laissé la table en bois brute, telle quelle. J’ai installé le couvert sur des sets de table en jute tressée. Les couverts sont en bois. De mini-palettes font office de dessous de plat.

J’ai disposé des assiettes noires pour contraster avec le blond des sets, des couverts et des serviettes en coton brodées d’un petit motif champêtre dans les teintes de vert. En centre de table (de la hauteur que diable !), j’ai placé deux petits fagots de fleurs séchées reprenant les teintes vertes des serviettes, deux photophores en verre craquelé noir que j’ai éloignés pour des raisons évidentes des fleurs séchées, et une composition DIY faite entre autre d’un cache-pot et d’une partie de caisse de vin. Oui, encore ! Passion caisse de vin 🙂

Et, on n’a pas mal mangé finalement.

Enfin, personne n’a osé se plaindre :p

À propos de l’auteur

Décoration d'intérieur, Home Staging, Conseils en agencement
Sadirac _ Entre-deux-mers_ Bordeaux _ Gironde